30 juin 2006

Episode 1. Ou début d'une vie.

  " Welcome to porte-nawak ", non mais c'est quoi ce paillasson ideux ??? Vert et bleu en plus, c'est moche comme couleurs, non mais franchement, j'vous jure !!!!

  Si il n'avait pas voulu demenager on en serais pas la. En plus avec les enfants, non mais, ou va le monde ?? En fait je m'en fous mais ca fait bien comme expression, ca fait intelligent.

  Nous étions ce que les gens appellent une famille modéle, mariés, deux enfants, une maison, trois chats, six poissons. J'ai rencontré Nat mon mari, au lycée, nous nous sommes mariés quand je suis rentrée des Etats-unis ou j'avais passée un an pour apprendre l'anglais, nous avons eu les enfans deux ans aprés, des quadruplés, Morgane, Viviane, Arthur et Lancelot (j'aime bien les légendes arthurienne). Ca a fait rire personne sur le coup mais maintenant qu'ils sont un autonome c'est beaucoup mieux.

  Et puis un jour tout a basculé, nous avons recu une brochure de pub dans la boite au lettre. Quasiment comme tout les jours, mais la, sur l'envellope, au lieu qu'il y ai notre adresse, il y avait juste écrit :

  " Vous en revez depuis lontemps ? Avec nous vous pouvez le faire !"

  J'ai rentrée la lettre au lieu de la jeter directement, je me suis mise dans le canapé et je l'ai ouverte, ce n'étais presque que des photos, des belles villas alignées les unes a cote des autres, avec des jardin mignon comme tout devant. Et d'un seul coup j'ai eu envie de le montrer a Nat. Je lui ai passé le soir meme, si j'avais su ou cela menerais toute notre famille.

  Il l'a lu. Pendant la moitié de la nuit d'ailleurs. Merci pour moi, mais la lumiére allumée jusqu'a pas d'heure, ca m'empeche de dormir.

  Et puis le lendemain, il m'a appellé au bureau et m'a invité a manger au restaurant. Une fois la-bas nous avons parlé, de ce prospectus, et il m'a dis qu'il voulait partir s'installer la-bas et qu'il avait deja commencé toutes les démarches pour que nous ayons une maison assez grande pour nous tous.

  Sans me demander mon avis, il me demandait de tout lacher, ma vie, ma famille, mes amies, et pareils pour les enfants. Sans compter qu'ils étaient dans une bonne école. Comme toujours il a fini par me convaincre et trois semaines plus tard nous emballions quatorze ans de notre vie dans cette maison. Les chats, les poissons, les tableaux, les chambres, le salon et la bibliothéque.

  Trois heures de voiture et cinq heures d'avion plus tard, un bus nous déposaient devant notre chez nous.

  Et c'est la que je vis le paillasson.

  Nos trois premières semaines furent bien remplis, nous avions des centaines de cartons a vider. Seuls quelques incidents troublerents nos rangements, les chats se mirent a dévorer les poissons ( chose qu'ils n'avaient jamais faites. ) et un des garcons vida les deux poissons dans l'évier en voulant nettoyer leurs bocal. Nous n'avions plus de poissons.

  Et nos trois chats disparurent.

  Nous n'avions plus d'animaux.

  Sous pressions des filles nous avons foncés a l'animalerie du coin et acheté ... Deux pandas et deux parresseux et deux lynx. J'avais l'impression de devenir folle. Nous avons fait agrandir la maison de toute urgence.

Posté par labergere à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Episode 1. Ou début d'une vie.

Nouveau commentaire